Moins vous avez à réfléchir, mieux c‘est

Qu’est-ce qu’il se passe avec votre cerveau dans une situation stressante comme une avalanche?

Pour l’hiver 2021-2022 Ortovox lance le Diract Voice, le premier DVA qui vous conduit vers les victimes avec des instructions vocales très clair. Une véritable révolution, qui a été déclaré comme Product of the Year à l’ISPO. Ce DVA avec la navigation vocale est un énorme bond en avant qui doit accélérer considérablement la recherche des victimes. Dans une situation stressante, comme une avalanche, vous êtes énormément sous pression et réfléchir est difficile. Ortovox a demandé Sigrun Holzer, un psychologue spécialisé dans le domaine du neuropsychologie, qu’est-ce qu’il se passe avec toi dans une situation stressante, comme une avalanche et quel rôle peut jouer un DVA facile à utiliser, comme le Diract Voice. Sa réponse, et plus, vous pouvez lire ci-dessous.

Sigrun, que nous arrive-t-il dans une situation de stress extrême, comme une avalanche ?
'Une réaction de stress entraîne une amélioration de nos performances physiques, mais réduit en même temps notre capacité cognitive. L‘évolution y est pour beaucoup. Quand nos ancêtres de l‘âge de pierre ont vu arriver le tigre à dents de sabre, il s‘agissait d‘être physiquement fort et de pouvoir fuir rapidement. Notre corps libère donc des hormones telles que le cortisol et la noradrénaline. Plus de sucre est libéré dans le sang et les cellules sont alimentées en énergie supplémentaire. Nous avons certes besoin de force, mais notre tête devrait aussi continuer à fonctionner dans une telle situation. Or, au contraire, nos capacités cognitives sont mises en veilleuse et il nous est plus difficile d‘agir de manière ciblée'.

Comment pouvons-nous contrer une telle situation et nous y préparer ?
'Si la tête ne fonctionne pas ainsi lors d‘un stress négatif, elle se rabat sur des schémas d‘action familiers. On peut le constater, par exemple, au travail : si une deadline approche et qu’on se sent sous pression, on est moins créatif et on fait ce qu’on a toujours fait. Pour gérer une avalanche, il est donc conseillé d’acquérir des automatismes. Si vous vous entraînez régulièrement, vous pourrez bien sûr accéder plus facilement à la bonne méthode et utiliser une approche structurée. Je conseillerais également à un groupe de clarifier avant de quitter le parking qui assumera quel rôle en cas d’avalanche. Cela permet non seulement de gagner du temps, mais aussi d’éviter que notre capacité à prendre des décisions rationnelles et rapides ne souffre sous l‘influence du stress. Enfin : n‘agissez pas de manière irréfléchie, même si vous avez envie d‘agir immédiatement. Prenez le temps de respirer. Il faut un peu de temps pour réfléchir. D’une façon générale, faire à l‘avance tout ce qui simplifiera la complexité de la situation'.

Quel serait alors le rôle d‘un dva facile à utiliser ?
'La manipulation intuitive fonctionne comme l‘automatisme : moins on a à réfléchir, mieux c‘est, sans aucun doute. La navigation vocale est déjà une aide précieuse car on peut concentrer ses yeux sur la situation et non sur l‘appareil. Nous devons traiter l‘information visuelle avant de pouvoir la traduire en une action. Si une voix nous donne une instruction directement, nous nous épargnons une étape de traitement. Une annonce claire signifie que nous avons besoin de moins de capacités cérébrales, qui sont justement limitées dans une telle situation. Mais nous sommes avant tout des êtres ayant besoin d‘interaction sociale. Dans les situations de stress, une voix est toujours appréciable. On l’apprend d’ailleurs en secourisme. Ainsi, on ne se sent pas seul et cela a un effet calmant. Dans le meilleur des cas, cela peut diminuer le niveau de stress et les performances cognitives peuvent s’améliorer'.